Article précédent
Article suivant

GLOSSAIRE du BAR

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :
Puisque le mot bar est anglais, tous les termes techniques et matériels sont anglais. Pour cette raison, je vais faire le point sur le matériel et vous aider à y voir clair dans le jargon des bartenders travaillant à l’anglo-saxonne.

FLOOR MAT :

Tapis de sol en cahibotis noir. Il s’utilise derrière le bar ; pour l’esthétisme, la tenue du dos des bartenders. Egalement il évite la casse de bouteilles, verres…




BEVNAP :
Petite serviette que l’on dispose devant le client et sur laquelle on pose le cocktail. Elle permet entre autre de montrer aux autres bartenders que l’on s’occupe de ce client.

BAR SPOON :
Cuillère à mélange, permet de remuer les ingrédients dans le verre à mélange. Permet également la réalisation des cocktails à étage             (layered) comme le B52.




BAR CADDY :
Permet au bartender d’avoir à portée de main bevnaps, pailles et piques à fruits dans des compartiments séparés et rangés.+-+

BAR MAT :
Tapis de comptoir sur lequel on pose les collins ( tapis mis à l’envers). Quand celui-ci à les piques vers l’extérieur, il sert à poser les tins (shakers). Les picos absorbent la mousse restante des cocktails et l’eau. Cela évite au bartender de passer un coup d’éponge sur le comptoir toutes les 5 minutes.



BAR BLADE :
C’est un limonadier en version améliorée, il permet de décapsuler plusieurs bouteilles par système de levier.





SQUEEZE BOTTLE :
Petite bouteille en plastique. A l’origine, elle servait uniquement à y mettre la crème de coco pour que celle ci ne sèche pas. Aujourd’hui, les mixologistes l’utilisent pour y mettre leurs purées de fruits.



STORE&POUR :
Bac à jus de fruits avec bec verseur intégré. Evite de déboucher et reboucher une bouteille toutes les 30 secondes.
Pour différencier les jus, on fixe sur le store&pour des scotches de couleur. Il existe un code de couleur international composé de 18 couleurs




 
+-+XACTO POUR OU POUR TEST :
Appareil qui permet au bartender de mesurer la fiabilité du free pour. S’utilise avant chaque prise de service et ce de façon quotidienne.




 

DRY DECK :
Plaque en plastique dur qui permet d’empiler les verres. Evite à ceux-ci d’être ébréchés. C’est également plus hygiénique et permet aux verres de sécher plus vite.

HIGHLAND :
C’est un présentoir que l’on place derrière le comptoir. Il permet de mettre des produits en avant afin qu’ils soient visibles du client. Permet au bartender de pratiquer le Up Sailing( vente supplétive).

BARBACK :
Son rôle est d’aider le bartender sans le gêner. Il s’occupe de tous les réassorts : glace/store&pour, fruits, bevnaps, glace…




 
ARMBANDS :
Permet au bartender de relever ses manches de chemises afin que celles-ci ne soient pas trempées. Permet également de ranger les bons de commande qui sortent du micro.

JIGGLER :
C’est un appareil de mesure. Il est surtout utilisé dans les pays anglo-saxons lorsque le free pour n’est pas autorisé.

SPEED RAIL :
Il s’agit d’un rack à bouteilles et store&pour. Il permet au bartender d’avoir à portée de main les produits les plus utilisés.
Il y a plusieurs codes d’organisation du speed rail.
Par exemple : vodka, gin, rhum, triple sec, sour. Cela permet par exemple de préparer plus rapidement un « Long Island Ice Tea ».
Egalement en « croix », on trouvera le Malibu et le curaçao bleu avec l’ananas pour réaliser le « Blue Island ».





Article précédent
Article suivant