Article précédent
Article suivant

LES VODKAS AROMATISES

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :

La France n’est pas en reste du côté des Vodkas aromatisées grâce à

Grey Goose, la vodka entièrement produite et distillée en France dans la

région de Cognac. Produit par un maître de Chai Cognaçais et plusieurs

experts en spiritueux Grey Goose apporte une nouvelle approche de la

vodka aromatisée en utilisant des huiles essentielles réalisées à partir de

fruits frais. Et chacun des fruits ou épices utilisées est soigneusement

sélectionné : Orange de Floride, Vanille de Madagascar, Citron de Sicile.

Les vodkas aromatisées, en plus de la consommation “pure“, nous apporte

aussi de nombreuses variantes à la création de cocktails et de nouvelles

idées dans la recherche des saveurs.

Avec le perfectionnement des techniques de distillation et l’arrivée des

alambics à colonnes au début du XIX° siècle, la qualité des Vodkas, dont

d’ailleurs le nom se généralise à l’époque, va largement s’améliorer. Face à

la recrudescence des distilleries de Vodkas, surtout en Pologne, certaines

maisons vont se différencier notamment par le développement nouveau

des vodkas aromatisées. Une véritable culture de la vodka aromatisée se

développe alors en Pologne. L’une des plus représentatives et des plus

connues est certainement la Zubrowka, la vodka parfumée à l’herbe de

Bison. On sait que les derniers bisons d’Europe ont trouvé refuge dans un

parc national, non loin de la frontière russe. On dit de l’herbe particulière

qui y pousse qu’elle donne à ceux qui la consomment la force d’un bison.

Elle apporte en tout cas beaucoup de goût à la vodka, chaque bouteille

en contenant symboliquement une brindille.

Ce n’est pas la seule aromatisation originale qu’apportent les vodkas

polonaises : le citron (Cytrynowka), le genièvre (Mysliwska), le miel (Old

Krupnick), le poivre (Pieprzowka), la cerise griotte (Wisniowka),…

Mais les pays scandinaves ont eux aussi une tradition d’eau-de-vie de

grain, et la pureté de leurs eaux et de leurs climats est devenue dans

les années quatre-vingt un atout publicitaire majeur pour faire connaître

leurs vodkas. De plus sous les latitudes boréales, le symbolisme de la

neige et des grands froids correspond bien à la limpidité absolue. En

Suède, la première trace écrite de spiritueux remonte à la licence de

distillation accordée en 1498 à un certain Corth Maskedragare. Lars

Olsson Smith crée en 1879 son Absolut Rent Brâmvixz qui se traduit par

“eau-de-vie absolument pure“. Il se dote d’une distillerie ultra-moderne

en 1906 à Ahus, une île en face de Stockholm et bénéficie ainsi d’une

source d’eau importante et d’une grande pureté. Son entreprise est

nationalisée en 1917. C’est en 1970 qu’apparaît la bouteille d’Absolut telle

qu’on la connaît de nos jours. A l’opposé des courants pseudo-russes

qui constituent alors l’univers de la vodka aux Etats-Unis, les dirigeants

d’Absolut, conscient que leur vodka doit être modernisée, font le pari

d’un modernisme dépouillé avec une bouteille originale (ancien modèle

de perfusion utilisé au siècle dernier), une simple sérigraphie pour toute

étiquette et un médaillon rappelant Lars Olsson Smith. Sa pureté est

pour beaucoup dans son succès : elle est élaboré uniquement à partir de

céréales selon le procédé de distillation continue et est fortement rectifiée,

ce qui donne un alcool pratiquement pur à 96%. Absolut se lance avec

succès dans les vodkas aromatisées dans les années quatre-vingt dix

avec notamment la Citron, la Mandarine, le Poivre, la Cerise,…Gros

succès planétaires des Vodkas aromatisées consommées en “Shot“ ou

en Cocktail. C’est à cette époque que les barmen commencent à réaliser

eux-mêmes des vodkas aromatisées soit par ajout du parfum soit par

macération de plantes, d’herbes ou de fruits.


Article précédent
Article suivant