Article précédent
Article suivant

Ethylotests obligatoires ?

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :

Bientôt des éthylotests obligatoires dans chaque Café / Discothèque / BAM... ? C´est en tout cas ce que souhaite le ministre de l´Ecologie Jean-Louis Borloo après le dépôt lundi 12 Mai, devant le Conseil d´Etat d´un décret destiné à rendre "obligatoire" la mise en place d´éthylotests "dans tous les débits de boisson" en France dès cet été.

"Je peux vous annoncer que lundi au Conseil d´Etat", la ministre de la Santé "Roselyne Bachelot adresse avec moi un décret qui va rendre obligatoire dans tous les débits de boisson qui ouvrent jusqu´à deux heures du matin (...) des éthylolests electroniques pour que chacun quand il sorte puisse tester sa situation, son état", a-t-il expliqué.

"On le fait avec les professionnels, on l´a testé sur 350 sites dans l´ouest de la France. Ce lundi, ce sera au Conseil d´Etat et j´espère que pour l´été ce sera obligatoire dans tous les débits de boisson", a ajouté le ministre. "Même si ce n´est pas populaire, on ne lâchera pas", a-t-il assuré.

Plus haute instance juridiction administrative en France, le Conseil d´Etat émet un avis sur les projets de décret, sur la régularité juridique des textes, leur forme et leur opportunité administrative.

Jean-Louis Borloo s´exprimait après un week-end meurtrier sur les routes.

REACTIONS MITIGEES CHEZ LES SYNDICATS

Les syndicats professionnels des cafetiers et autres établissements vendant de l´alcool ont accueilli diversement lundi l´annonce de Jean-Louis Borloo, de rendre donc obligatoire l´installation d´éthylotests électroniques dans les débits de boissons ouverts jusqu´à 2h00 du matin.

André Daguin, président confédéral de l´Union des métiers et des Industries de l´Hôtellerie (UMIH) s´est dit satisfait sur LCI: "C´est une bonne mesure pour nos professionnels qui seront à l´abri de responsabilités excessives, parce que chacun pourra se mesurer. (Les consommateurs) ne pourront pas dire qu´ils sont sortis d´un restaurant ou d´un bistro en ayant bu, sans avoir été prévenus", a-t-il réagi.

"Nous sommes en train de signer avec une marque d´éthylotest pour en mettre partout dans les cafés, les restaurants, à condition qu´il ne coûte pas trop cher", a-t-il ajouté sur RTL.

Autre son de cloche chez Bernard Quartier, président de la Fédération nationale des cafés brasseries discothèques (FNCBD) pourtant membre de l´UMIH: "C´est vraiment dommage (...) qu´on le fasse sans concertation. On a envie de faire un bon mot, alors on annonce un dimanche soir qu´on mettra des éthylotests: c´est une mesure ridicule", a-t-il réagi sur France-Info.

"Nous venons de subir l´interdiction de fumer, la lutte contre l´alcoolisme, le bruit, l´hygiène. On nous en remet une couche (...) Je crois qu´on veut faire fermer ces établissements, c´est scandaleux", a-t-il dénoncé rappelant qu´en 30 ans, le nombre de cafés est passé de 200.000 à moins de 40.000.

"M. Borloo serait bien inspiré de savoir qui vend l´alcool en France puisque les cafés, hôtels, restaurants ne vendent qu´un peu plus de 12% de l´alcool en France. Donc il devrait se retourner vers les supermarchés, les hypermarchés", a-t-il critiqué, faisant valoir que les cafetiers ont "un permis d´exploitation" et sont "formés pour vendre de l´alcool".

 

(Source : AFP)

Article précédent
Article suivant