Article précédent
Article suivant

WILL.I.AM

Par Nicolas George le 09-03-2010
Partager cet article :
Chaque mois, Will.I.Am se voit attribuer une nouvelle étiquette, généralement très flatteuse… D’éminence Rap de Barack Obama à compositeur hors norme en passant par « plus talentueux des Black Eyed Peas », Will.i.am commence à gagner ses lettres de noblesse en tant que… DJ ! Du micro aux platines, la voie est toute tracée pour ce fêtard hors pair !
 
--> Intreview réalisée par Nicolas George
 
A quelques semaines de tes concerts parisiens avec les Black Eyed Peas, je suppose que tu as hâte de revenir en France…
(rires) Mais je n’en peux plus d’attendre! Comme tous les billets ont été vendus rapidement, on a même dû faire une troisième date. Et je crois que là aussi, ça va vite être « sold out » ! Mais, j’ai vraiment, vraiment hâte de revenir !
 
Justement, peux tu nous livrer en avant première quelques « surprises » de vos prochains concerts ?
Ah, ah… Je te vois venir… Tu sais, je vais garder les surprises jusqu’au bout ! Mais, ce ne sera pas un concert des Black Eyed Peas. Non, ce sera un « show » des Black Eyed Peas ! Ca va être un vrai truc de fou ! Il se peut fortement que l’on ai à nos côtés un invité français… Là aussi, je ne vous en dis pas plus.
 
N’y vois pas de lien direct (quoi que !) mais j’ai l’impression que votre collaboration avec David Guetta a donné une dimension nouvelle à votre musique…
Absolument ! David, c’est désormais un pote ! Quand je l’ai rencontré à Ibiza il y a deux ans, je ne savais même pas qui il était, mais quand j’ai découvert ses tubes, j’ai su qu’il fallait que l’on collabore avec lui. Il y a une vraie fraîcheur dans ses morceaux et c’est impressionnant l’ampleur qu’il a pris aux Etats Unis en peu de temps !
 
Tu lui as demandé des conseils pour tes futurs sets en tant que DJ ?
Ouais ! C’est vrai que j’adore squatter les platines en club ! Quand je les ai, je ne veux plus les lacher ! D’ailleurs, je pense que je viendrais bientôt en France faire des dates uniquement en « DJ Set ». En tout cas, j’en ai vraiment envie !
 
J’ai lu dernièrement que tu étais fan de Serge Gainsbourg…
Absolument ! J’ai eu un coup de cœur un jour pour le visuel de la pochette de « Histoire de Melody Nelson » et j’ai acheté le disque. Depuis l’univers de Gainsbourg me fascine. Il avait un style d’écriture hallucinant et vraiment révolutionnaire pour l’époque.
 
Will.I.Am version DJ, ça donne quoi ?
De l’électro, du R’n’B côté musiques... Je suis pas mal inluencé par les italiens de Crookers, David Guetta, Benny Benassi, Masterkraft… J’aime aussi Daft Punk et Justice ! Tous ces Djs qui fabriquent des « beats ». Ces sons là avec un mélange de sonorités « blacks », c’est idéal pour foutre le feu et mettre l’ambiance jusqu’au petit matin en voyant les filles se déhancher… Là je dis « Yes ! »
 
Si demain on te confie les clés d’une soirée clubbing, qu’est ce que cela donnerait à la sauce « Will.i.am » ?
Alors j’embarque sur un Yacht durant une semaine avec des potes DJs comme David Guetta, Laidback Luke et bien d’autres. On embarque avec nous, des filles. Pleins de filles. Des dizaines de filles…
 
Tu penses que les lectrices de Nightlife pourraient faire l’affaire ?
Je n’en doute pas une seconde… Les petites françaises sont vraiment au top au niveau
beauté et glamour. Elles ont vraiment la classe. Il y aura toujours de la place pour
elles…
Article précédent
Article suivant