Article précédent
Article suivant

ARIEL WIZMAN

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :



« Pour ceux qui regrettent l´ancien Canal qu´ils s´achètent des Dvd ! »


Nightlife : Peux-tu me décrire ta journée type ?

Ariel Wizman : Pas beaucoup de journée type. Je me lève à 7h quelle que soit l´heure à laquelle je me suis couché pour accompagner mes enfants à l´école. Après soit j´écris soit je fais de la radio selon les jours. L´après-midi je tourne je me promène ou je fais de la musique. Mais il y a toujours de la place pour l´imprévu. En plus je me balade en scooter donc je peux enchaîner 15 rendez-vous dans la même journée.

Tu animes 20h10 Pétantes en es-tu satisfait ou changerais-tu quelque chose ?

Oui j´en suis satisfait mais oui il y a aussi 10 000 choses à changer. Peut-être recevoir un peu plus de personnes inconnues. On n´a pas le choix des invités mais on peut en refuser certains. C´est déjà arrivé quelquefois.

Tu es dandy voir branché pourtant tu n´aimes pas la « branchitude » ?

J´aimais beaucoup quand ça avait un sens. Maintenant c´est un peu plus nase parce que c´est à la porté des crevards qui n´ont rien à faire de leur journée. Ils achètent 2/3 albums electro lisent 2/3 articles. Pour moi être branché ça demande beaucoup plus de culture de raffinement.



Te considères-tu comme un maître à penser ?

Non mais en revanche j´aimerais beaucoup animer une émission où j´inviterais des écrivains qui ont des choses à dire qui font réfléchir. En réalité même dans les endroits où on pense que les gens ne s´intéressent à rien on trouve toujours quelqu´un qui a envie de discuter d´apprendre qui ne pense pas comme vous.

Lors de l´échange entre Chirac et un panel de jeunes beaucoup ont été frappés par le manque de respect de ces derniers qu´en penses-tu ?

Personne ne s´écoute. Il n´y a pas du tout l´idée que quelqu´un puisse avoir un avis qui va nous représenter que quelqu´un puisse être au-dessus de nous. Pour certains chacun peut être aussi bien que tout le monde c´est complètement idiot. Y´a une sorte de guerre de dévots un peu infantile qui en arrive jusqu´au Président ! Tout le monde pense que maintenant avoir un avis suffit pour savoir quelque chose.

Quel reproche t´affecterait le plus ?

Il y en a très peu. Je dirais qu´on me dise : « T´es vraiment comme les autres ! ». Je ne dis pas que je veux être marginal parce que c´est facile et inefficace mais j´aspire plutôt à la singularité. Ce qu´il faut c´est être dans une position d´apprendre. En ce moment j´aimerais bien apprendre à faire ce que font les hackers informatiques car eux comprennent pleins de choses.



Dans la même idée quel compliment te rendrait complètement indifférent ?

« J´aime bien Canal. » Pour moi y´a pas « d´esprit Canal ». Chacun amène son truc l´esprit change. Pour ceux qui regrettent l´ancien Canal qu´ils s´achètent des Dvd !

Qu´est-ce que tu n´aurais jamais dû faire ?

Enregistrer le message contre le téléchargement. Je ne pense pas avoir eu tort de le faire mais j´aurais pu m´en passer parce qu´après les gens ont été dégueulasses à mon sujet. En plus ces gens-là ne se rendent même pas compte que le jour où tout sera gratuit ils seront au chômage.

Enfin donnes nous des nouvelles du Grand Popo Football Club ?

Un album va sortir vers septembre. Il est vraiment bien. C´est un mélange un peu hybride de zouk de rock de house de choses un peu italiennes.

Toujours aussi intriguant ce nom de Grand Popo d´ailleurs !

Bah oui mais y´a pas d´explications ! Grand Popo est une ville du Bénin que j´ai visité.

> Propos recueillis par Gabrielle Portnoï.
Article précédent
Article suivant