Article précédent
Article suivant

BOB SINCLAR

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :



« Love Generation » était déjà joué à Ibiza bien avant la Star Ac´ ! »

Après les succès de « Champs Elysées » « Cerrone by Bob Sinclar » « III » de la série des « Africanism » et du carton récent de « Love Generation » on est en mesure de se demander si Bob Sinclar n´est pas un magicien qui transforme tout ce qu´il touche en or... en disques d´or même ! Au moment où sort « Western Dream » son nouvel opus rencontre avec ce Dj / Producteur / Remixeur parmi les plus talentueux de sa génération !

Nightlife : « Western Dream » ton dernier album vient tout juste de sortir... Et beaucoup parlent déjà de l´album de la maturité...

Bob Sinclar : Totalement ! C´est exactement le terme pour désigner cet album. Après 14 ans de musique j´avais une vision musicale à base de samples jusqu´à maintenant. Désormais j´ai vraiment une vision de musicien ! C´est un album que j´ai voulu homogène avec beaucoup de compositions... Tout découle en fait dans l´album ! C´est une histoire qu´on « écoute ». Car au final c´est un album « club » qui peut également s´écouter à la maison !

Peut-on s´attendre à une couleur musicale proche de l´incontournable « Love Generation » ?

Love Generation a été un tournant dans ma vision de la musique. Je voulais faire quelque chose de frais de joyeux qui donne le smile ! Et quand j´ai fait la mélodie du morceau puis que j´ai rencontré Gary Payne qui a rapporté sa touche et sa voix le résultat m´a touché réellement ! Ce morceau était très abouti et ressemblait à ce que je voulais atteindre musicalement parlant. Et le reste de l´album est à la hauteur de la fraicheur musicale de « Love Generation ». Mais le reste de l´album garde une couleur « Country » plus campagne plus « hippie »... Des sonorités très « guitare accoustique » très « bluesies ». En fait je me suis pris un peu pour un gentleman farmer tout en second degré ! (rires). Et puis il y a toujours ce coté black dans l´album où l´on retrouve des références de l´Afrique de la Jamaïque du Texas...



Tu revendiques une musique joyeuse fraîche pour reprendre tes termes. Les son plus « dark » sont à la mode pourtant en ce moment !

Oui c´est vrai nous entendons en ce moment beaucoup de sons à texture « 80´s » avec des touches dark. Et de mon côté je compose d´avantage une musique positive en décalage avec ce qui se passe maintenant. Il faut dire que j´ai ressenti énormément d´émotions sur ce morceau et je voulais que ça touche les gens !

Comment ont réagi tes « confrères » DJs quand ils ont appris que tu signais l´hymne de la Star Academy ?

Assez mitigées car certains m´ont traité de vendu d´autres m´ont félicité... Mais peu importe. Ce qui m´importe c´est de livrer une musique qui touche et fédère le maximum de gens. Et ça a fonctionné car l´accueil du public a été excellent. Il faut savoir que le titre « Love Generation » était déjà joué à Ibiza bien avant la Star Ac´.

Tu as donc mis un peu de temps avant d´accepter d´être le générique de l´émission?

Oui il est vrai que j´ai réfléchi avant de dire oui. Maintenant le succès a été énorme et le « nom » Bob Sinclar est connu de tous grâce à ce titre. C´est un peu comme une consécration au bout de 12 ans de carrière !

Notons que tu as été Numéro 1 aux Etats-Unis durant de nombreuses semaines. Cela aussi c´est le signe d´une reconnaissance... mondiale !

Oui totalement. Là où je suis surtout fier c´est que la scène « dance » « house » ou « électro » a du mal à s´implanter aux USA. Le Hop Hop et le Rock dominent tout. Donc se voir classe N°1 aux Billboards américains c´est une chose d´énorme !



Parlons un peu de ton label Yellow Prod. Quelle actu pour les mois à venir ?

Disons que dernièrement je me suis concentré à fond sur mon album. Maintenant je vais pouvoir passer plus du temps pour Yellow. Il y a déjà le nouveau Shiney Grey qui avait signé le succès « Why » qui arrive. Et puis d´ici l´été je vais retravailler sur une collaboration avec Salome de Bahia !

Pourquoi est ce toujours aussi rare de te voir mixer en France et notamment à Paris ?

Je tourne sur 15 clubs en France généralement et l´été surtout ! A Paris en fait j´essaie d´être assez rare pour créer à chaque fois un « mini » événement avec un beau flyer un beau line up une belle com etc... Et ça ça demande du boulot ! Donc je préfère créer la rareté pour que ce soit à chaque fois au top ! Et puis bon y´a t´il aussi un public à Paris assez réceptif pour faire des soirées plus souvent je ne sais pas... D´ailleurs aucun club sur Paris ne m´a proposé une résidence par exemple...

Tu as conscience également qu´avec un succès comme « Love Generation » tu as fait évolué ton public ?

Bien sûr ! Et ça c´est cool ! Ma musique c´est pour les gens avant tout je veux qu´ils se l´approprient ! Je ne fais pas des morceaux pour moi même et m´auto congratuler. Je veux que ma musique fédère les gens. Et si elle les rend heureux alors j´ai gagné mon pari. Car il n´y a pas de bonnes ou mauvaises musiques. Seuls les gens sont « juges » en se l´appropriant ou non.

Tu as toujours eu cette envie de faire découvrir la musique « dance » à une pblic très large !

Ah oui complètement. C´est très important que les musiques « dance » ou « house » soient connues voir reconnues du grand public. Nous sommes dans un milieu celui de la Nuit qui n´est pas toujours très bien vu. Et je veux que les DJs soient associer à une belle image... C´est très important de véhiculer des valeurs positives à tout le monde ! Par exemple « Western Dream » est un album très « girly » et qui est pas mal destiné aux filles dans sa sonorité !

Eh bien voilà qui va encore renforcée ta réputation de « DJ chouchou de ces dames » !

(Rires) ! Oui j´ai un peu cette étiquette de « DJ pour les filles »... Je ne sais pas trop d´où elle vient mais comme je dis souvent : « Il vaut mieux faire envie que pitié ! »



-« Western Dream » by Bob Sinclar déjà disponible
Article précédent
Article suivant