Article précédent
Article suivant

Corneille

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :




INVITATIONS A GAGNER

ENVOYER VOS COORDONNEES PAR E-MAIL: NATACHA@NIGHTLIFE-MAG.NET




CORNEILLE

Dans son vécu résonne comme une note d´espoir. Rescapé orphelin du génocide au Rwanda le jeune Corneille Nyungura a concrétisé son rêve d´artiste au Canada avant de devenir la star soul de la chanson française avec son célèbre tube "Parce qu´on vient de loin" issu de son premier album éponymes vendus à plus d´un million d´exemplaires. Son second opus "Les marchands de rêves" est paru en novembre dernier.
Dernière reconnaissance en date il a été choisi pour composer et écrire la chanson qui représentera en mars la France à l´Eurovision 2006. Corneille se produit sur la scène de l´Arena de Genève le samedi 25 mars. La veille il aura fêté ses 29 ans ! L´occasion de découvrir un auteur une voix et un beau gosse sur scène avec un coeur gros comme ça.


En 1993 l´adolescent de seize ans enregistre ses premières compositions dans un studio de Kigali et remporte peu après le prix “Découvertes” organisé par la télévision nationale rwandaise.



Emigré au Canada en 1997 Corneille fonde avec deux amis haïtiens "O.N.E." un groupe R&B qui connaîtra un certain succès au Québec. En 2001 Corneille quitte O.N.E pour se consacrer à une carrière solo.






S´il a forgé son succès dès 2003 avec son titre phare "Parce qu´on vient de loin" consacrant ainsi son statut tout neuf de star dans toute la francophonie le jeune compositeur et interprète Corneille ne finit pas d´étonner et de confirmer un parcours impressionnant. Car il vient en effet de loin... De Kigali à Montréal Né le 24 mars 1977 dans la ville de Freiburg en Allemagne où ses parents accomplissent leurs études Corneille passe son enfance au Rwanda terre de ses origines familiales. Très tôt il se laisse envoûter par la musique de stars afro-américaines des années 80 ainsi que des vedettes de la chanson française que ses parents écoutent tels que Brassens et Aznavour. À seize ans il enregistre ses premières compositions dans un studio de Kigali et remporte peu après le prix « Découvertes » organisé par la télévision nationale rwandaise. Ses rêves d´adolescent prennent hélas fin brutalement quelques mois après lorsqu´éclate en avril 1994 la guerre civile et le génocide ethnique. Des hommes en armes entrent dans la maison familiale et massacrent son père et sa mère ainsi que ses frères et sœurs. Le jeune Corneille échappe de justesse à la mort en se réfugiant derrière un canapé. Il s´enfuit alors sur les routes en direction de la République démocratique du Congo où il trouve refuge. Grâce à un couple d´Allemands amis de ses parents qu´il parvient à contacter il gagne l´Europe avec eux et devient leur fils d´adoptif.
À 20 ans il décide de partir au Canada où il entreprend des études de communication à Montréal avant de revenir à ses premières amours : la musique. Avec deux potes haïtiens il fonde O.N.E. un groupe de R&B qui connaît un certain succès au Québec.
Naissance d´une star
En 2001 Corneille quitte la formation et se lance en solo. Tandis qu´il peaufine son premier album il est invité à participer à divers projets musicaux. En France il attire l´attention lors des « Francofolies » de La Rochelle en juillet 2002. En octobre de la même année Corneille est invité par Dave Stewart (ancien membre fondateur du célèbre groupe Eurythmics) sur la scène du Réservoir à Paris aux côtés de Jimmy Cliff puis il se fait remarquer grâce à son premier titre "Avec classe". Sort alors au Québec son album "Parce qu´on vient de loin". Le public suisse et français découvre ce disque au début de l´année 2003. Ce n´est toutefois qu´en 2004 que le chanteur-compositeur explose : les morceaux "Parce qu´on vient de loin" et "Seul au monde" deviennent de gros tubes et les deux clips sont régulièrement diffusés sur les chaînes musicales. Sa carrière est lancée ! Plus d´un million et demi d´albums vendus plus tard et un nombre non négligeable de concerts Corneille sort un second opus plus acoustique et truffé d´émotions "Les marchands de rêves". Parallèlement à sa brillante carrière d´artiste le désormais citoyen canadien (il a acquis la nationalité en 2004) consacre également son temps à des oeuvres humanitaires. Porte-parole de la Croix-Rouge canadienne pour dénoncer la problématique des enfants-soldats victimes des conflits en Sierra Leone en Colombie ou au Sri Lanka il a également été nommé ambassadeur de l´Unicef pour la campagne "Unissons-nous pour les enfants contre le sida" en Afrique où il souhaite contribuer à changer les mentalités. Chapeau bas Monsieur Corneille Nyungura! Par Fred Nejad
Article précédent
Article suivant