Article précédent
Article suivant

DEEP DISH

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :
NightLife a rencontré le célèbre duo américain à l´occasion de leur tourné en France ! 4 dates exceptionnelles (et un show case surprise au "R" à Paris) durant lesquelles les Deep Dish ont enflammé et transcendé les clubs où ils se sont produits. > Propos recueillis par Nicolas George

“Ce serait génial d´avoir une résidence à Paris !”

NightLife : Un nouvel album une tournée en France... Vous nous avez gâté cette fin d´année ! Le "pitch" sur ces deux événements ?
Deep Dish : Ca fait 2 ans qu´on travaille sur cet album... En général on est 2 mois sur la route et 15 jours en studio. On est super content du résultat. C´est un album éclectique un mélange de house de rock d´ambiant. Nous avons produit les 14 morceaux c´est un gros travail ! Sa sortie est prévue fin septembre début octobre. Concernant la tournée elle nous permet de jouer en dehors de Paris et ça c´est vraiment bien. On est vraiment heureux de faire découvrir notre son à la France entière...

"George is on" est le nom de votre nouvel album... Une explication sur le titre ? Dans un avion c´est la phrase que disent les pilotes quand ils mettent le pilote automatique
voilà l´explication (rires) !

Est ce que cet album ressemble à "Flashdance" votre plus grand succès en France ?
Non ! Flashdance est une anomalie par rapport au reste de l´album c´est totalement différent.

Y´a t il des titres dont vous êtes particulièrement fiers sur cet album ?
C´est clair il y a des morceaux qui pour nous sont de véritables petites perles : Say Hello - Sacramental - Dub Shapard - Sergio´s Time sont des titres que l´on aime tout particulièrement.



Il y a 7 remixes supplémentaires sur la version américaine du disque. Aura t-on la chance de les découvrir en Europe un jour ?
On ne sait pas peut-être ce sera la surprise !

Pourquoi votre son a-t-il évolué depuis quelques années passant d´un son "house progressif" très hypnotique à des choses plus vocales/rock/pop comme vos derniers titres ?
Bonne question ! La musique est en constante évolution. Si on veut être des artistes il faut savoir évoluer. On a toujours été inspiré par le rock... En 98 dans l´album « Junck Science » on avait déjà expérimenté ce son un peu rock avec des morceaux comme « Stranded » et « Mohamed is Jesus ». Mais à l´époque les gens n´étaient pas près pour ce genre de sons. Aujourd´hui des artistes comme Timo Mas et Guetta ont mis ses sonorités et donc les gens sont plus ouverts à ça.



Attendez vous avec impatience cette tournée ?
Ca c´est sûr on ne tient plus en place ! On adore le public français ! Paris c´est le seul endroit où on emmène nos mamans en tournée car elles craquent sur la France !

On ne vous a pas vu en France depuis votre date au Redlight il y a 10 mois. Pourquoi jouez vous aussi rarement dans les clubs français ?
On essaye de faire la France une fois par an en Automne mais on fait en moyenne 120 dates chaque année donc c´est difficile de passer plusieurs fois dans le même pays...

Vous avez joué avec David Guetta au Redlight à Paris que retenez vous de cet événement ?
On en garde un très bon souvenir c´était vraiment une super date. David Guetta a remixé « Flashdance » et nous nous avons remixé « The world is mine » donc c´était une belle occasion de fêter l´événement.

Cela va faire 15 ans que votre duo existe... Comment vous êtes-vous rencontrés. Quel a été le départ de votre collaboration ?
C´est un ami commun qui nous a présenté. En fait on jouait tous les 2 dans les clubs de Washington mais chacun avait des sons très différents. On s´est dit pourquoi ne pas mêler ces sons...

En 2001 vous avez gagné un Grammy Award pour le remixe du titre de Madonna « Music ». Est-ce que cette récompense vous a aidé dans votre carrière ?
Oui ça nous a aidé pour pouvoir approcher le grand public et ça nous a conforté dans notre rôle de remixeur...

Les villes ou les pays incontournables sur la scène clubbing actuellement ?
Sans hésitation nous dirions New york Ibiza et Miami.



Si on vous proposait une résidence à Paris ce serait dans quel club ?
Ce serait génial d´avoir une résidence à Paris. On explore toutes les possibilités car on adore cette ville on s´y sent bien mais on ne sait pas encore où nous pourrions nous installer ...

De tous vos remixes duquel êtes-vous le plus fier ?
On ne peut pas répondre C´est comme si on demandait à des parents quel enfant ils préfèrent (rires)...

Quels sont vos remixers favoris ?
Steve Angelo et Nick Fanciuli on les adore!

Après 15 ans ensemble on peut presque dire que vous êtes mariés ?
C´est presque ça ! On s´engueule parfois comme un vieux couple... Ali cuisine et moi Sharam je mange !!!

Qui continue de vous impressionner dans la maîtrise de ce style de musique ?
Les Masters at Work Danny Tenaglia ou encore Todd Terry sont des mecs que l´on respecte et que nous continuerons d´admirer pour leur travail.

> Interview réalisée en Août 2005 - Merci à Valérie Del Prado (No Sleep Events) et aux Deep Dish pour leur disponibilité ;)

+ d´articles sur Deep Dish :
- "George is on Tour"
- Deep Dish @ Queen
- Invitations Show Case Deep Dish
Article précédent
Article suivant