Article précédent
Article suivant

Fred Cornudet

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :



Comment en es-tu venu à l´événementiel ?
Durant mes études à l´école hôtelière de Lausanne j´ai été élu président du comité des étudiants. Ce qui impliquait entres autres l´organisation des soirées. Ce fut une véritable révélation je me complétais parfaitement dans ce rôle.
De plus lors d´un stage professionnel à Orlando j´ai eu l´occasion de découvrir le milieu de la nuit Made in USA. L´île Pleasure Island m´a particulièrement marquée. Véritable temple de la fête on y célèbre le nouvel an chaque soir. Cela n´a fait que confirmer mon attrait pour tout ce qui touche à la fête.
A mon retour en Suisse j´ai donc continué à organiser les soirées étudiants. J´ai profité de l´expansion de la vie nocturne Lausannoise pour mettre en pratique mes cours de marketing Joignant ainsi l´utile à l´agréable j´ai commencé à démarcher les clubs à chercher des sponsors et à créer mes propres flyers sans toutefois penser poursuivre cette activité par la suite.
Une fois mon diplôme en poche j´ai été engagé en tant que commercial pour le Holmes Place Center et j´ai donc dû déménager et quitter Lausanne.
Je me suis installé à Genève et l´idée de mettre en place un concept événementiel qui se déplacerait d´un établissement à un autre m´est venue.
C´est en avril 2004 au Senso que la première soirée Business Clubbing à eu lieu. Ca a rapidement prit de l´ampleur et intéressé mon employeur. Ne voulant pas laisser partir mon concept j´ai quitté Holmes Place pour fonder ma propre société en décembre 2004.

Comment t´y es-tu prit pour créer ton fichier client ?
A chaque soirée que j´organisais des hôtesses d´accueil proposaient aux gens d´être informé par email ou par sms des prochains événements à venir. A partir de là elles prenaient leurs coordonnées. C´est ce qui m´a permit d´accroître considérablement mon fichier client. De plus le site internet offre la possibilité de visualiser les photos des soirées et de s´inscrire sur la mailing liste....

Est ce que tu travailles avec d´autres supports pour la communication ?
J´ai été en partenariat avec Radio Lac et Léman Bleu mais j´ai fini par m´apercevoir que les email sms et flyers étaient souvent bien plus pertinents.
Pour chaque soirée que j´organise c´est en moyenne 1500 à 2000 flyers qui sont imprimés. Mais je cherche surtout à personnaliser ma communication avec par exemple des envois de « joyeux anniversaire » par sms des appels etc...

Quel est la moyenne d´âge des soirées business clubing ?
Business Clubbing est le nom de mon concept et du site internet aussi.
Les soirées s´appellent We Love. Elles visent un public de plus 25 ans sans pour autant en interdire l´accès aux plus jeunes. Elles ont généralement lieu dans des endroits nécessitant un certain pouvoir d´achat. Si je regarde au niveau de ma base de donnée la moyenne d´âge est d´environ 35 ans.

Tu lances un nouveau concept différent des soirées BC. explique nous un peu ?
J´ai décidé de retourner un peu à mes racines en voyant qu´à Genève les soirées étudiants c´était un peu la catastrophe.
C´est là que j´ai décidé de créer un nouveau concept destiné au 18 - 28 ans appelé JuicyLips.
Ce sont des soirées étudiants chaudes et explosives qui ont lieu un mercredi sur deux sur des thèmes tels que MY LIL´SISTER ISA ROCKSTAR F´CKER ou MY BEST FRIEND IS A PSYCHO SL´T.
Les animations sont beaucoup plus extravagantes (danseurs et danseuses hyper sexy & stylés accompagnés de DJ qui mettent le feu partout où ils passent). Le tout à des prix plus qu´abordables.

Et tu arrives à gérer ça tout seul ?
Ce sont tous les deux mes concepts. Cependant pour Juicylips je me suis associé avec Malik qui est plus jeune et plus dans l´esprit des soirées étudiants. Concernant We Love c´est avec un ami que je travaille Nico qui lui est plus branché Business Clubbing.

Que penses-tu de l´état actuel de la vie nocturne à Genève ?
Quand j´ai commencé les soirées à Genève ce n´était pas vraiment ça. Petit à petit les choses ont évoluées et je crois que ça commence à devenir une vrai ville. Je suis très heureux de voir que d´autres concepts se mettent en places tels que les soirées Krazy ou Passion4wine
Je suis sûr qu´à terme on va tout exploser et que les gens vont commencer à se lâcher un peu.

Et pour l´avenir quels sont les prochaines étapes ?
Lausanne Zurich et Paris...
Dès septembre les soirées We love Thursday auront lieu 2 jeudi par mois à Lausanne 2 jeudi par mois à Genève et par la suite un jeudi par mois à Zurich.
Concernant Paris je suis en contact avec une société événementielle qui est intéressée à reprendre le concept. J´espère ainsi pouvoir m´étendre un peu partout en Suisse mais aussi à l´étranger.

Fred Cornudet
BC
www.businessclubbing.com
fred@businessclubbing.com






Article précédent
Article suivant