Article précédent
Article suivant

JULIA CHANNEL

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :



La question que tout le monde se pose que devient la belle Julia Channel ?

Pour dire vrai je suis plus axée sur les Etats-Unis à Los Angeles j´ai un peu zappé la France.... Aux states j´ai pas mal de projets comme des séries télé des émissions etc... Ca fait 10 ans que j´ai quitté le X mais je continue à faire des photos soft ça me plaît beaucoup.

Gardes-tu un regard sur la France ?

Franchement ce qui se passe en France ne m´intéresse plus trop. Aux Usa ça se passe très bien j´y ai trouvé mon bonheur. Le problème c´est qu´en France quand tu es cataloguée « fille de X » tu peux plus faire grand-chose... Pourtant ça fait longtemps que j´ai tourné la « page cul » de ma vie. Tu vois si à 50 ans je parle encore de cul à la radio c´est que j´aurais loupé ma reconversion.

Quelle est la différence entre une actrice de X en France et aux States ?

Ca n´a rien à voir mais alors rien du tout ! Le Porno ils s´en foutent. La plus grande star porno américaine on la voit partout et en plus elle fait beaucoup de choses grand public... Elle fait partie du paysage télévisuel. Là-bas dès que tu assumes c´est ok.

Ton actu c´est quand même le DVD peux-tu nous en parler ?

Le concept "Paris Hot Babes" m´a beaucoup plu et j´ai pris beaucoup de plaisir à faire ce DVD. En fait ce sont des filles ultra sexy qui se déhanchent méchamment (rires) sur des morceaux de hip hop à la manière des clips américains. Je ne me mouille pas trop dedans mais ça m´a vraiment amusée... C´est très axé musique black pour les gens qui aiment les popotins qui se trémoussent (rires).



« En France les mecs sont lourds... »

Justement le hip hop est un style que tu affectionnes particulièrement...
Oui c´est clair j´adore le Hip hop et le RnB... J´ai grandi avec NTM c´était super novateur à l´époque. Mais j´aime aussi beaucoup Seal Anita Baker R.kelly John Legend Busta Rhymes. Je suis pas trop Electro mais il y a deux trucs que j´ai bien kiffé cette année c´est Bobby Blanco et Michael Gray. En France à part Booba et Kanyah Samet y´a personne qui me fait « tripper »...

Sors-tu beaucoup aux Etats-Unis ?

Là-bas je sors vraiment pour danser. Il y a cette culture dans les clubs et ça c´est cool. Je sors dans les endroits ou je sais que la musique va me plaire comme au Gate (LA) à l´Icône (Hollywood) au Mood (Hollywood) ou au Spider... Par contre en France je suis plus Hôtel Costes Cantine du Faubourg New Garage à st germain. Aux States les gens ne se regardent pas en chien de faïence ils ne se jugent pas ils font attention à leur façon de s´habiller. En France on sort mais on a l´impression que ça fait chier les gens de se sapper.
En plus les mecs ne sont pas lourds alors qu´en France les gars sont vraiment casse couilles (rires).

Reçois-tu des projets un peu bizarres ?

Oui ça arrive.... Des propositions de disques farfelues avec des paroles de cul sans intérêts. Sinon des marques de fringues de bijoux de godes de sextoys... Mais je ne veux pas faire tout et n´importe quoi. Par contre je serais Ok pour un sextoy que je ferais moi-même. Je suis une grande collectionneuse de sextoy ! (rires)

« Je suis une grande collectionneuse de sextoy ! »



Ton regard sur le X aujourd´hui ?

C´est de la poudre aux yeux pour les nanas qui pensent que le cul est un tremplin. Mais si t´as pas de talent tu peux pas bluffer les gens..
Je ne connais plus personne sauf les artistes de ma génération. Les autres pour moi c´est du chinois... Nous on faisait plus de 100 films dans l´année... Aujourd´hui ils en prennent qui en font 3 ou 4 et les propulsent stars du X. Avant tu te battais vraiment pour t´en sortir.

Et si c´était à refaire ?

Si c´était à refaire je refuserais ce métier aujourd´hui à cause des conditions. Nous on voyageait dans le monde entier les filles d´aujourd´hui se retrouvent sur des plages en Normandie en faisant croire aux gens qu´elles tournaient dans les îles. J´étais à l´âge d´or du porno...

Et le Sida dans le porno ?

Ca ne m´étonne pas. Aujourd´hui ils prennent trop de gens à droite et à gauche. A l´époque tu avais toujours les mêmes acteurs. En plus tous les films ne sont font pas avec le port du préservatif.... Je suis même surprise que ce ne soit pas arrivé plus tôt. Maintenant il faut arrêter et ne plus prendre de risque sinon c´est l´hécatombe... Protégez-vous !

Nicolas George



Article précédent
Article suivant