Article précédent
Article suivant

Kamel Ouali

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :

Révélé au grand public par la Star Ac’, Kamel Ouali a confirmé tout le bien que l’on pense de lui en signant à tour de bras clips et défilés pour les plus grands, et les chorégraphies des comédies musicales Autant en Emporte le Vent et le Roi Soleil ! Et comme Kamel Ouali arrive là où on ne l’attend pas, voilà qu’il vient de signer la chorégraphie de la dernière attraction du Futuroscope « Danse avec les Robots » ! Renversant !
— > Propos recueillis par Nicolas George

 

 

NightLife : Après le succès du Roi Soleil, voilà que tu signes la chorégraphie de... la dernière attraction du Futuroscope « Danse avec les Robots » ! Tu en avais marre des gens ?

Kamel Ouali : (rires) Non, pas du tout ! Même si les robots sont beaucoup plus disciplinés que les élèves de la Star Ac ! Mais je suis un homme de challenge, et quand le Futuroscope m’a appelé pour me parler de ma participation dans l’attraction, je me suis dit « Pourquoi pas ? ». Je travaille dans pleins d’univers différents et avec pleins de monde : des comédiens, des chanteurs alors pourquoi pas des robots ! Et c’est ça, l’essence de ce métier : pouvoir toucher à pleins de choses.

Les robots sont ils plus souples que les danseurs ?

Si je dis oui, je vais me faire frapper ! Je compare ces robots aux patineurs artistiques. En fait, le robot peut faire plus de choses qu’un humain mais on peut vite s’ennuyer avec un robot ! Il n’y a pas tout le côté dialogue, échange etc... et ça, c’est super important ! Par contre, les robots m’ont offert une possibilité immense, qui m’a permis de réaliser des milliers de mouvements que j’ai pu choisir au final !

Peux tu nous présenter en deux mots cette attraction ?

Ce sont 10 bras articulés de 10 mètres de haut. Les visiteurs peuvent y prendre place deux par deux, au creux de leur paume. Les mains se referment ensuite et la musique démarre. Puis les robots s’élancent sur le rythme de la musique raï, valse ou rock... alors je vous laisse imaginer les sensations assez renversantes ! En plus, la fusion du robot et de l’humain, je trouve ça dément !

 

 

Quelles sont les différentes danses de l’attraction ?

Il y a cinq chorégraphies différentes hip hop, jazz, modern... On danse même sur du Bourvil et ça j’adore ! Avec ce nouveau défi, j’ai pû totalement redécouvrir tout son univers. Ce qui est bien, c’est que j’ai eu une totale liberté de choix dans les chansons et vous devriez être assez surpris !

Où s’est situé ton rôle de chorégraphe lors de cette collaboration ?

Même avec des robots il faut corriger les défauts ! Mais je travaille toujours avec des pros généralement, et je fais un mouvement d’ensemble sans spécialement me projeter dans la perfection. Les danseurs pros savent corriger eux mêmes ce qu’il ne vas pas. Eh bien là aussi, j’ai complètement oublié ce que j’ai pu faire avant, tout en gardant cet œil global sur le groupe de robots !

Je suppose que tu as dû essayer tous les mouvements possibles... Pas trop mal au cœur durant la préparation ?

Ah si j’ai parfois eu très, très mal à la tête  ! Les teste ont été fait en Allemagne, et on a du essayé toutes les vitesses, tous les mouvements... Et ça allait des fois très loin et... très vite ! Mais bon, je trouvais ça dément, j’ai eu des sensations renversantes.

La danse te manque ?

Mais je danse tout le temps ! Quand je suis sur la Star Ac ou les comédies musicales, je suis là pour danser aussi avant tout ! Mais la dernière fois que j’ai dansé « publiquement », c’était pour le titre « Sex Bomb » de Tom Jones. C’est normal, il ne voulait pas que des filles autour de lui (rires) !

Kamel Ouali se déhanchant sur la piste d’une discothèque, c’est une légende alors ?

Mais de toutes façons, il n’y a plus de bonnes soirées je trouve, donc ça devient de plus en plus rare quand je sors...

Tu n’as pas un QG nocturne de prédilection ?

Le Mathi’s Bar à Paris, j’adore ! C’est mon endroit coup de cœur depuis longtemps... Sinon, j’aime les soirées du dimanche soir au Queen et les « parties » des Guetta, dont j’ai toujours fréquenté les établissements avant ! Bon, la Star Ac va bientôt reprendre, même si tout est secret défense pour l’instant...

On te donne les clés du château, avec qui t’enfermerais-tu à l’intérieur ?

Je revendique ma liberté, donc je ne m’y enfermerais pas ! Ou quoique, pourquoi pas avec une star du porno (rires) !

Article précédent
Article suivant