Article précédent
Article suivant

Le BAZAR (Marseille)

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :



Night Life : Quel est le concept des transformations du Bazar ?

Stéphane : Le but était de faire deux boîtes en une. La grande nouveauté c´est la création de “L´Etage” au niveau de l´ancienne mezzanine du Bazar. Nous avons fermé pendant trois semaines pour effectuer les travaux. Au vu du résultat final je peux dire qu´on a fait des miracles ! L´Etage est un espace VIP avec un confort accru et des prestations à la hauteur de la clientèle visée. Pour y accéder les clients doivent passer par une double sélection.

La musique n´est pas la même que dans le club. Au final on a une boîte toute neuve d´une capacité de 300 personnes dans l´enceinte même du Bazar. On a refait tout le bar. Les murs sont en verre et permettent de voir le dancefloor en contrebas et inversement. Les clubbers en train de danser peuvent apercevoir les VIP à l´Etage. L´idée nous est venue en voyageant à l´étranger à New York Barcelone Ibiza ou Miami. Mais nous n´avons pas uniquement créé l´Etage tout le bas de la discothèque a également changé de physionomie.


Comment la clientèle a-t-elle réagi à ces nouveautés ?

Le changement est radical la déco n´est pas du tout “marseillaise” puisque désormais le Bazar et l´Etage proposent une ambiance très high-tech d´inspiration new yorkaise avec du verre apparent partout. Une fois de plus nous avons lancé un nouveau concept dans la région ! C´est assez futuriste et certains regrettent un peu les couleurs chaudes et les velours qui ont disparu. Mais on s´adapte aux desiderata de la clientèle.

Nous allons redonner quelques touches de couleur avec un éclairage tamisé et quelques “touches” de velours. Une discothèque ça se gère comme une entreprise il faut savoir s´adapter à la demande pour faire plaisir à tout le monde. Nous voulions changer d´atmosphère maintenant c´est fait mais on ne peut pas faire oublier six ans d´ambiance visuelle d´un coup de baguette magique.

Toutes ces transformations ont dû coûter cher ?

Non bien au contraire ! On a économisé sur tout même si les matériaux sont de qualité. Je crois que la nuit c´est un métier qu´il faut voler avec les yeux. Nous avons vu plein de choses sympas à l´étranger et on a refait un peu pareil à notre sauce avec nos moyens. Nous n´avons pas eu besoin de décorateur ni d´architecte...

"La réussite du Bazar est le fruit d´un travail d´équipe intensif"

Pourquoi avoir changé à ce point ?

Nous avons une devise : Tout le temps innover ! Toujours surprendre toujours être les premiers. Sans cet état d´esprit nous n´en serions pas là après six ans d´existence. Soit tu es le leader soit tu ne travailles pas ! C´est aussi simple que ça. Nous avons été les premiers à organiser les soirées étudiantes et les soirées autour d´un “grand” DJ (soirées Queer As Folk tous les dimanches soirs) entre autres. Je suis persuadé que la sauce va prendre parce qu´on a toujours été à l´écoute de notre clientèle.

Comment avez-vous communiqué sur l´Etage ?

Toujours de la même manière avec les radios locales les affiches les flyers et les réseaux habituels. Nous sommes toujours obligés de communiquer énormément dans ce genre de situation. Grâce à L´Etage on parle à nouveau du Bazar puisque les gens savent qu´il y a du changement. Nous faisons confiance à Johanna B une étudiante en communication qui n´est pas née dans le monde de la nuit et qui de fait pose un regard neuf sur le Bazar. Elle nous aide beaucoup à promouvoir une nouvelle façon de faire la fête. C´est aussi ça l´esprit Bazar !

Vous savez déjà ce que vous allez faire pour le Jour de l´an ?

Oui et nous allons encore frapper fort ! Le Bazar va se déplacer ce qui est très rare. Nous allons emménager aux “Docks des Sud” (l´équivalent à Marseille de l´Elysée-Montmartre ndlr). Avec un volume pareil nous allons faire les choses en grand : différentes salles différentes ambiances allant de la House au Disco en passant par la Salsa... Neuf bars seront à disposition de la clientèle. Côté plateau ce sera du très lourd avec Martin Solveig David Guetta Benny Benassi Philippe Corti et quelques très grosses surprises ! Nous allons créer cet événement avec “Dolly Party” organisateur des plus grosses soirées gays du sud. Ca va être énorme !

> Propos recueillis par Maxence

Article précédent
Article suivant