Article précédent
Article suivant

LE PALM

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :



Dès la porte franchie un spectacle haut en couleurs s´offre à vous spectacle où les tissus et voilages s´harmonisent délicieusement avec le mobilier à base de bois brut de tek de verre dépoli ou coloré ou encore d´acier brossé. Harmonisation parfaite des couleurs chaudes qui se conjuguent magiquement dans cet univers très “french riviera” à la fois dépaysant reposant et emprunt d´un très grand romantisme.

Le Palm se décline en plusieurs atmosphères : l´univers très coloré que vous trouvez dès votre arrivée et l´espace couvert beaucoup plus sobre. Dans cette partie lovée au fond du restaurant c´est le blanc qui prédomine à travers les tables les chaises ou encore les voilages. Au milieu du Palm et face au bar siège une très jolie table d´hôtes circulaire en verre dépoli dominée par un très joli chandelier en fer forgé. La nuit tombée les bougies confèrent au Palm une lumière tamisée à souhait instaurant une ambiance très intimiste que l´on n´a plus envie de quitter.

Félicitations au maître-d´œuvre Marc Georget à qui l´on doit entre autre la déco du Papagayo.
L´ambiance générale de ce délicieux repaire de connaisseurs est celle d´un lounge branché où le design sonore est très discret tendance zen.

Côté cuisine c´est Edouard Loubet qui impose sa signature. Ce jeune chef posséde déjà deux étoiles au très convoité Guide Michelin une référence majeure! Ayant débuté sa carrière chez Marc Veyrat à Annecy il a parfait sa formation chez Pierre Orsy (La Mère Brazier) puis chez Philippe Chavent (La Tour Rose). En 1993 il ouvre l´un des plus célèbres hôtels-restaurants de charme et caractère du Luberon : le Moulin de Lourmarin.

Trois ans plus tard “Edouard aux mains d´argent” décroche sa première étoile au Michelin et devient le plus jeune chef étoilé de France à 26 ans. Ses recettes servent la cuisine traditionnelle de Provence mise en finesse par son maniement des condiments et autres herbes. Un dîner au PALM est un plaisir accessible pour 90 e ticket moyen par personne.Le restaurant de Jean-Claude Constant Guillaume Vauquier et Jérémy Etienne offre donc une cuisine goûteuse et raffinée dont la créativité se fond tout à fait dans le ton du lieu.

D´ailleurs les stars ne s´y trompent pas. On y a croisé récemment Clint Eastwood Bono accompagné des membres de son groupe U2 le célèbre jet-setter Massimo Gargia Roberto Carlos Ivana Trump et son nouvel ami Galia Orlando Basile de Koch Frigide Barjot mais aussi les afionados du Papagayo. Dépêchez-vous vous avez jusqu´à fin octobre pour goûter les plaisirs culinaires et visuels du PALM qui opérera sa fermeture saisonière fin octobre. A bon entendeur...

Article précédent
Article suivant