Article précédent
Article suivant

MARIAH CAREY

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :



L´histoire de Mariah Carey ressemble aux récits fantasmagoriques dont les américains aiment à se nourrir (si seulement ils ne pouvaient se nourrir que de ça la planète serait plus légère...). Le genre de conte dans lequel une petite fille semblable à toutes les petites filles de la terre arrive grâce à un don divin à gravir les échelons pour se retrouver au sommet du mont « succès ».

Après avoir goûté aux profondeurs des abysses du gouffre de la solitude et de l´échec la star redevenue Diva nous propose un come-back faramineux un retour au pays des gros sous et des chiffres qui font mal à la tête. Mais tout ne fut pas si facile tout ne tenait qu´à un fil (tiens ça me dit quelque chose ça)...

Mariah Carey est née en 1970 à Long Island dans l´Etat de New York. Elle nous tient son subtil métissage d´un père noir d´origine Vénézuelienne qui travaille comme ingénieur en aéronautique et d´une mère blanche d´origine irlandaise qui est cantatrice dans un opéra de New York. Ce métissage va entraîner la famille Carey dans la spirale du racisme : "Des personnes mal attentionnées détruisaient nos voitures et empoisonnaient nos chiens. Beaucoup de nos voisins de Long Island n´admettaient pas les mariages mixtes. Si vous avez une goutte de sang noir vous êtes nègre."



Alors qu´elle n´a que trois ans ses parents divorcent elle part donc habiter avec son frère aîné chez sa mère alors que sa soeur ainée reste chez son père. Sa cantatrice de mère décèle chez sa fille un potentiel incroyable et l´inscrit dans des cours de chant. À 16 ans Mariah quitte le lycée et part s´installer à Manhattan où elle commence à faire des petits jobs. Le jour elle est serveuse dans un petit snack de la ville et la nuit elle écrit et enregistre des maquettes dans le studio d´enregistrement d´un ami de son frère Ben Margulies.
Elle commence alors à inonder les maisons de disques de ses maquettes mais sans résultats. Une maison de disque la contacte enfin... Mais seulement pour lui proposer de vendre ses chansons à Whitney Houston... Sacrilège ! Elle refuse... À 18 ans elle se fait enfin remarquer et devient une des choristes de la chanteuse pop Brenda K Starr.


LE DESTIN FRAPPE A SA PORTE...


Un soir la chanteuse demande à Mariah de l´accompagner dans une soirée. On lui présente Tommy Mottola patron de Sony Music et producteur de Michael Jackson Bruce Springsteen... Intimidée elle lui glisse une maquette dans la poche. Le lendemain elle reçoit un message sur son répondeur pour un rendez-vous chez Sony elle a alors 18 ans. Conscient du talent exceptionnel de la jeune fille Mottola lui fait signer un contrat pour 10 albums... Le destin est en marche. La maison de disques l´entoure d´une équipe de pro et elle continue de travailler avec Ben Margulies. Pour l´album elle écrit une grande partie des textes et elle enregistre même des morceaux de ses maquettes. Fin prêt et fortement promotionné l´album éponyme « Mariah Carey » sort en 1990. Le succès est immédiat il se vend à plus de 13 millions d´exemplaires et quatre titres sont classés n°1 des charts ! Il restera en tête du Billboard pendant 11 semaines...



Elle enchaîne avec un second album « Emotions » qui se vendra moins bien que le premier 9 millions d´exemplaires (excusez du peu...). Mais elle vient de faire tomber un premier record en devenant la seule artiste à classer ses 5 premiers singles à la première place des charts US. Durant cette année que Mariah Carey reçoit ses premières récompenses deux Grammy´s Awards. Et comme succès et amour vont souvent de paire elle commence à fricoter avec son boss Tommy Mottola. Le fricotage se transformera bientôt en mariage...

À cette époque quelques détracteurs commencent à colporter des rumeurs prétextant que sa voix est trafiquée... C´est donc avec l´envie de montrer à tous qu´elle dispose d´un organe fabuleux qu´elle participe à l´émission US "MTV Unplugged"... Elle y interprète en live ses premiers succès ainsi q´une reprise des Jackson 5 : "I´ll Be There". La production de l´émission est époustouflée par la prestation de la chanteuse et décide de sortir immédiatement un album et une vidéo de l´émission. L´opus se vendra à plus de 8 millions d´exemplaires. Le premier single de cet album "I´ll Be There" se classe n°1 des Charts US s´ajoutant une fois de plus aux autres N°1 de Mariah.


AMOUR SUCCÈS MARIAH VOIT LA VIE EN ROSE...


Mariah Carey est maintenant reconnue de tous. Elle a le succès il lui manque plus que de concrétiser son amour avec Tommy Mottola. C´est donc tout naturellement qu´ils se marient en 1993. L´union est quasi princière... 3 000 invités VIP tels que Barbra Streisand Billy Joël Gloria Estefan Bruce Springsteen Robert De Niro pour un mariage qui leur a coûté plus d´un demi million de dollars.



Cette année-là elle sort son 4ème album Music Box (Album sur lequel participe activement Babyface). C´est grâce à cet opus que Mariah Carey va se faire connaître du monde entier. Des titres comme « Dreamlover » « Anytime you need a friend » « Hero » se classent en tête du Billboard. En parlant de « Hero » Mariah avouera : « j´ai dédié cette chanson à l´homme qui a sacrifié sa vie pour sauver celles des passagers d´une rame de métro new-yorkais alors qu´un détraqué tirait sur eux à bout portant... ». Mais un titre va véritablement lancer la carrière internationale de la chanteuse c´est « Without you » (reprise d´Harry Wilson)... En effet le single est numéro 1 dans beaucoup de pays (Suède Allemagne Australie Angleterre Hollande...) sauf aux Etats-Unis... Au jour d´aujourd´hui « Music Box » est son album le plus vendu avec 25 millions d´unités écoulées à travers le monde.
Le nom Mariah Carey devient alors incontournable...

Elle s´investit également dans l´humanitaire en donnant un pourcentage des ventes de ses disques à des causes comme la lutte contre le sida ou la lutte contre le racisme et l´aide aux enfants défavorisés.
Surfant sur la vague du succès la chanteuse sort en 1995 son sixième album « Daydream » et nous prouve par la même qu´elle peu changer de registre. L´opus est assurément plus Rn´B et Hip Hop avec des featurings avec Ol´Dirty Bastard du Wu Tang Clan sur « Fantasy » Puff Daddy Da Brat Xscap Jermaine Dupri ou les Boys II Men sur « One Sweet Day ».
Ce titre restera 16 semaines au sommet du Billboard c´est un record ! Mariah enchaîne avec une tournée mondiale éprouvante qui lui vaudra de prendre une année sabbatique.


DES SUCCÈS ET DES DEBOIRES...


Après son année de repos bien méritée Mariah Carey ne fait plus trop parler d´elle. Elle ne supporte plus son image de fille un peu lisse et trop parfaite. Elle veut du « Bad Boy » elle se sent plus rebelle. Son couple est en perdition. Tommy Mottola la bride un peu trop lui dit comment s´habiller comment répondre aux interviews Mariah est clairement saoulée ! Son mari va même jusqu´à la faire suivre et à la mettre sur écoute (en même temps on ferait tous pareil). Ils divorcent à l´amiable bien sûr ! Elle en profite pour faire le ménage autour d´elle et vire son manager et son avocat...
Professionnellement elle ne tarde pas se remettre en course. Elle sort l´album « Butterfly » et le papillon reprend un nouvel envol... Elle réapparaît avec un nouveau style vestimentaire. Mini-jupes et même carrément MINI mini-jupes petits tops poitrine en avant talons hauts bref la panoplie complète de la poupée gonflable... Oh pardon... Barbie. Côté musique c´est toujours aussi efficace avec des inspirations assurément Soul et Rn´b. Dru Hill Track Masters Puff Daddy Jermaine Dupri Da Brat Bone Thugs Missy Elliot collaborent à l´album. Grâce à des titres comme « Honey » ou « My All » l´album s´écoulera à plus de 13 millions d´exemplaires.
Finit l´image de la princesse. Dans ses clips Mariah s´entoure de rappeurs et se roule en maillot de bain sur de grosses berlines lustrées. La presse lui attribue un tas de petits amis comme Puff Daddy Léonardo Di Caprio... (on chuchote même qu´elle serait sortie avec quelques membres du Wu Tang Clan. Et Dieu sait qu´il faut avoir faim...).



Sa maison de disque décide alors de sortir une compilation qui regroupe tous ses titres qui ont été numéros 1. Une nouvelle fois c´est un carton. L´album se vend à plus de 16 millions d´exemplaires. Mais la roue va tourner... Mariah prend la grosse tête elle s´entoure mal.
Son album « Rainbow » sort en 1999 mais ne rencontre pas le succès escompté. Malgré des duos avec Jay Z Snoop Dogg Usher Da Brat Missy Eliot Master P Joe et 98° elle ne vend « que » 9 millions d´exemplaires. Néanmoins son titre « Heartbreaker » avec Jay-Z se classe quand même n°1 du Billboard.
Notons que Mariah Carey est la chanteuse qui a vendu le plus d´albums dans les années 90 : 140 000 000 ! Elle a classé en 9 ans 15 titres à la première place des charts US.


LA LENTE DESCENTE AUX ENFERS...


Après avoir marqué de son empreinte les années 90 Mariah rentre de plein-pied dans le nouveau millénaire... Mais apparemment pas du bon pied...
Premier accroc : elle ne renouvelle pas le contrat avec Sony Music et signe un contrat record chez Virgin pour 5 albums. À ce moment elle pense que c´est repartit pour un tour ! Mais non... Elle choisit le cinéma. Erreur tu n´es pas faîtes pour ça Mademoiselle Carey ! En 2001 sort donc « Glitter ». Je ne vous cache pas que c´est un des bides les plus retentissant du cinéma. Et encore « bide » le mot est faible. «Quand elle essaie de montrer une émotion on dirait qu´elle a oublié ses clés de voiture» écrit Michael Atkinson dans le Village Voice. Au mois de juillet de la même année la chanteuse est retrouvée inanimée dans une chambre d´hôtel. Les rumeurs vont bon train : tentative de suicide dépression nerveuse surmenage... Quoiqu´il en soit elle est admise aux urgences. Elle en ressort affaiblie et décide de prendre du recul. Dans le même temps son album « Glitter » sort le 11 septembre 2001 jour des attentats du World Trade Center....

Pas de chance l´album est un échec. Lessivée Mariah Carey n´a pas la force d´assurer la promo de l´album et encore moins du film. Elle rechute...
Apeurée sa maison de disque Virgin rompt le contrat en lui offrant tout de même une indemnité de 50 millions de dollars. C´est le plus gros échec de l´industrie musicale !
Sans maison de disque la diva est invitée pour chanter à la mi-temps 36ème SuperBowl (finale du Foot américain) un événement planétaire retransmis dans le monde entier. Sa prestation est incroyable elle subjugue les professionnels. Différentes maisons de disques flairent le coup du « Come Back »... Mariah est de nouveau désirée !


LA RESURRECTION DU « PAPILLON »...


Après avoir étudié de nombreuses propositions Mariah décide de signer en mai 2002 chez Island Def Jam / Universal pour 75 millions par album.
Quelque mois plus tard elle sort son album « Charmbracelet » un opus dédié à son père avec le single « Through The Rain ». Cet album que beaucoup ont qualifié de « dernière chance » fut un demi-succès avec plus de 3.5 millions d´exemplaires vendus.



Elle commence alors à préparer avec le rappeur Jermaine Dupri son vrai son grand retour... Comme le dit si bien Doug Morris (patron d´Universal Music) : « Les américains aiment les histoires de come back... Cette femme a traversé la vallée de la mort elle a réussi à passer de l´autre côté.» Il va donc tout mettre en place pour offrir au monde entier l´une des plus belles résurrections musicales de ces dernières années. Autour d´elle une équipe de stratèges en communication de management ainsi que les meilleurs musiciens sont dévolus à sa cause. Le marketing se met en place. En 2004 Mariah travaille d´arrache-pied à la réalisation de son futur album. C´est en collaboration avec les plus grands noms du Rn´B américain (Jermaine Dupri The Neptunes Snoop Dogg...) qu´elle achève l´album le plus finalisé et le plus travaillé de toute sa carrière. La maison de disques peu lancer l´offensive commerciale avec pour slogan : « The return of THE voice ».

En 2005 sort donc l´album « The Emancipation of Mimi ». Dès sa première semaine il bat tous les records de vente. Il rentre directement en tête des ventes d´album avec plus de 400.000 exemplaires écoulés en une semaine. La mayonnaise a pris et bien pris... Et ce n´est pas fini... L´album est en passe de détrôner tous les records de l´industrie du disque. Le coup de maître viendra du choix du second titre « We belong together ». «Quand nous avons cherché un second single nous avons voulu une chanson qui s´adapte à tous les terrains et atteigne toutes les cibles» explique t´on chez Universal. Bingo !

Le titre devient le 16ème single de mariah Carey a atteindre la première place du Hot 100. Cela lui permet d´établir deux nouveaux records : elle rejoint Elvis Presley à la deuxième place du classement pour le nombre de titres ayant atteint la place n°1 du Billboard (les premiers restant les Beatles avec 20 titres numéros 1) ainsi que le plus grand nombre de semaines passées à la première place soit 75 semaines. Avec 14 semaines passées à la première place du Hot 100 "We belong together" devient le plus gros succès des années 2000.
Avec son 4ème single "Don´t Forget about us" elle égale le king Elvis Presley avec pour la 17ème fois la place de numéro 1 du Hot 100.

Écoulé à plus de 10 millions d´exemplaires dans le monde « The Emancipation of Mimi » marque bel et bien le retour au premier plan de la diva. En septembre dernier au World Music Award la chanteuse a raflé trois récompenses dans les catégories « Meilleure chanteuse pop » « Meilleure artiste Rn´B » et « Artiste féminine de l´année ». Rien que ça...
Mais pour Universal le plus important est de faire durer ce succès... Une ligne de vêtement et un parfum sont en projet pour la star qui commence également à tourner dans des publicités. Elle a retrouvé sa popularité auprès du grand public pour preuve elle a été invitée pour chanter sur Time Square pour le jour de l´an. Mariah Carey doit aussi être devin car il y a quelque temps elle confiait au magazine Cosmo Girl : « Je pense sincèrement avoir ressuscité plus d´une fois dans ma vie. Je dois dire que j´ai trouvé la foi et ma croyance en Dieu ne fait que croître. C´est lorsque l´on touche le fond et qu´on arrive à se relever qu´on finit par se construire une carapace qui nous protégera pour franchir de nouveaux obstacles. Dieu m´a donné la chance de me reconvertir deux trois quatre voire six fois déjà et c´est par la grâce de Dieu que je suis toujours ici."

AMEN.





SA VOIX :

Mariah Carey est une chanteuse de type Soprano Coloratura et possède une étendue vocale rare. C´est notamment grâce à sa maîtrise du "Whistle Register" ("registre du sifflement") qu´elle réussit à atteindre des notes exceptionnellement aiguës. La différence entre sa note la plus aigüe (le sol de la 7ème octave) qu´elle a réalisée lors des MTV awards de 1991 et sa note la plus grave (le do d´ouverture de la 3ème octave entendu dans plusieurs de ses chansons notamment "My All") est de 33 notes. Sa voix approcherait donc les 5 octaves.






Article précédent
Article suivant