Article précédent
Article suivant

MASTERS AT WORK

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :
La simple évocation de leur nom provoque émerveillement respect et enthousiasme chez les clubbers et les DJs du monde entier. Les Masters At Work “Little Louie” Vega et Kenny “Dope” Gonzalez restent une valeur sûre de la scène House soulful mondiale... Ils ont fait danser anonymement des milliers de gens à travers la planète et inspirés de très nombreux DJs. Rencontre avec les MAW au moment de leur nouvelle compilation “SoulHeaven”.
(Propos récueillis par Marianna F.)



NightLife : C´est la deuxième compilation que vous faites avec Soulheaven. Je regardais la tracklist et c´est vraiment du lourd ! Qu´est ce que vous avez voulu accomplir avec cette compil ?

Kenny « Dope » Gonzalez : Je voulais faire un truc du genre ‘mastermix´avec pleins d´effets. Je voulais faire comme on faisait auparavant avec les casettes et tout. Le CD que j´ai mixé est rempli de nouveautés et de sons avec différents styles pour offrir un mélange intéressant à celui qui écoutera mon mix.

« Little Louie » Vega : C´est en fait la première compil Soulheaven que l´ on fait ensemble en tant que MAW. La première c´était sous le nom MAW mais on l´ avait fait séparément. Avec celle-ci on voulait recréer l´ambiance des soirées Soulheaven.

A part le fait que les tracks sont différents qu´est ce qui différencie cette deuxième compil et la première Soulheaven/MAW ?

KDG : Le style est toujours présent un style unique et inimitable. J´ai essayé de faire des trucs spéciaux qui sont impossibles à faire comme mettre des beats a capella d´un track sur le groove d´un autre ce qui est pour moi une vrai mixtape et pas juste mixer des tracks les uns après les autres.

LLV : Pour cette compil Kenny et moi nous avons voulu se complèter musicalement. Parfois on mixe séparément aux soirées Soulheaven mais cette fois ci c´est vraiment nous deux ensemble.

Donnez moi trois mots qui puissent décrire parfaitement le CD que chacun d´entre vous a mixé pour cette compil...

KDG : Hot irreprochable et Kenny Dope

LLV : Soulful énergétique et fun.



En quoi êtes vous différents? Et à l´inverse quels sont vos pointcommuns ? Toujours motivés pour travailler ensemble après toutes ces années ?

KDG : Nous sommes très différents dans nos styles. Moi j´ajoute beaucoup de beats et de bass. Je trouve que le beat c´est le plus important si on ne l´a pas alors tu ne peux pas faire danser les gens. Quand on travaille
ensemble même si il y a des fois où ça fait longtemps qu´on a pas fait un truc tous les deux on arrive a donner chacun quelque chose de différent et ça produit de la magie y´a une vraie harmonie entre nous deux.

LLV : Kenny et moi sommes différents de plusieurs façons. C´est n´est pas négatif ce que je veux dire mais nous avons différentes personnalitéset ça se voit dans notre travail. Nous avons une relation où nous avons beaucoup de respect l´un envers l´autre même si ça fait longtemps que
l´on n´a pas travaillé ensemble. Ca fait quelques mois déjà qu´on travaille sur nos projets solo et nos propres labels. Mais maintenant on veut refaire un projet MAW ensemble.

Vous avez déjà mixé ici en France quelles ont été vos impressions ?

KDG : La France c´est terrible !! Y´a un bon hype -vibe comme j´aime ! Y´a pas du son qui fait dormir et tout.

LLV : J´aime la France c´est un pays très musical. En ce qui concerne le jazz world et dance music la France est championne. Ca fait plusieurs années qu´on mixe en France on a des amis là bas et de nouvelles connaissances et on a beaucoup d encouragement des fans aussi.

Et que pensez vous des DJs et producteurs Français ?

KDG : Les producteurs Français ont beaucoup de beat et donc leurs prods sont toujours là dans ma collection.

LLV : Je connais beaucoup de DJs et producteurs Français et ils ont tous leur propre vibe et style. J´ai mixé avec plusieurs d´entre eux ces dernières années. Dimitri DJ Gregory DJ Deep David Guetta (la première fois que j ai joué au Queen c´était avec lui et il y avait un live de India). J ai un très bon souvenir de sa performance pour ‘I cant get no sleep´. Mais il y aussi Daft Punk Julien Jabre Bob Sinclar Martin Solveig Franck Roger la famille Cheers l´équipe Radio Nova et Radio FG... j´ai une très longue liste !!!

Cela fait des années que vous faites partie de ce mouvement. Quelle est la meilleure chose qui ait changé pour vous depuis vos débuts ? Et la pire chose ?

KDG : Rien n´a changé. La seule chose c´est que l´on entame une nouvelle saison et que j´ai de nouveaux projets.

LLV : Ce qui a changé pour moi c´est déjà le fait que je m´applique mieux côté productions. Je crée des albums maintenant des projets en entier et je produis aussi des nouveaux artistes qui font parti de la famille EOL
(Elements of Life ndlr). J´ai mon propre groupe EOL maintenant. La pire chose c´est de tout le temps voyager. Ca devient envahissant et ça te contrôle à un certain point. Mais quand je vois des fans qui sont heureux
ça me remonte le moral. Malgré tout il faut vraiment essayer de rester en bonne santé quand on voyage tellement.

Vous avez accompli énormément de choses vous impressionnez le monde entier et vous êtes une inspiration pour beaucoup de gens! Vous réalisez l´impact que vous avez ???

KDG : Bien sur... Quand tu mixes partout dans le monde et à chaque fois quelqu´un veut venir te parler. Maintenant avec ‘myspace.com´ je reçois pleins de messages et des mails et en plus je réponds aux mails qu´on m´envoie !

LLV : Plusieurs personnes me font cette remarque. Je n´ arrive pas à réaliser l´impact que l´ on a mais je ressens de bonnes choses il y a un bon feeling. C´est très flatteur et me donne encore plus d´énergie pour
faire de la musique.





Quelle est la raison de votre succès à votre avis?

KDG : L´originalité et le fait de ne pas essayer de copier les autres. On a pris les racines de la dance music et du hip hop et on a traduit ça dans notre style perso. Ca a pris quelques années pour que les gens comprennent et acceptent notre style mais bientôt je vais retourner au
bon vieux Kenny Dope... ! Alors faites gaffe!

LLV : Je ne sais pas c´est vrai on a un certain succès mais il nous reste encore beaucoup de choses a faire. Tout ce que je peux dire c´est que je suis toujours en train d´apprendre de me motiver pour que je devienne encore un meilleur producteur DJ et manager de label.

Musicalement parlant quelles sont les choses que vous n´avez pas encore faites mais que vous aimeriez faire ?

KDG : J´ai déjà fait un peu de soul et de hip hop mais je veux faire au moins deux albums qui seront que de ce style là.

LLV : Chaque jour qui passe je fais des choses que je n avais jamais fait auparavant. Je fais de la musique avec une autre vision maintenant que ce soit de la world music avec Anane ou écrire des paroles pour des musiciens de rock- je collabore avec toutes sortes d´artistes. Avec EOL je
peux donner une autre dimension a tout ça. Le groupe EOL est important dans mon développement. Faire de la musique live c´est compléter mon parcours.

Qu´est-ce qui vous inspire?

KDG : Mon iTunes- 40 000 tracks avec le click d´une souris et ça c´est même pas toute ma collection...

LLV : L´inspiration vient de différents endroits. Quand j avais fait EOL l´inspiration c´etait ma femme et mon fils les voyages que j´avais fait les différentes cultures et musiques. Ca peut venir d´une collection particulière de musique un live une soirée dans un bar un chanteur
qui chante tout simplement un piano electrique un set de DJ ou juste m´asseoir tranquillement dans une chambre. Même dans ma voiture je peux trouver de l´inspiration.

Est-ce qu´il y a des DJs et / ou des producteurs qui vous impressionnent ces jours ci ?

KDG : Franchement j´ai trop de trucs a faire donc j´ai pas le temps pour observer les nouveaux DJs et producteurs.

LLV : Les DJs /producteurs qui m´impressionent énormément sont Mr V (qui est un artiste/chanteur aussi) Alix Alvarez Louie Gorbea Wil Milton Da Groove Doctors Scott Wozniak Ian Friday. En ce qui concerne les artistes/chanteur ce sont Anane Eric Robberson The Rebirth Raheem Sara Devine Manchild EOL Luisito Quintero juste quelques noms qui me viennent à l´esprit...

Quel est le meilleur conseil que vous pouvez donner aux jeunes DJs et producteurs ?

KDG : Il faut bien maîtriser ce que tu fais et si ça vient du cœur les gens apprécieront pour les années à venir.

LLV : Mon conseil c´est de créer de l´innovation. Il ne faut jamais commencer sa carrière en essayant d´imiter les autres. On peut trouver de l´inspiration d´une chanson mais il ne faut pas copier sinon on ne gagne jamais du respect. S´il y a un son qui peut plaire il ne faut pas l´oublier. Il faut bien connaître les instruments que ce soit des percussions un piano électrique un lecteur CD les FX etc. Il faut tout savoir. Il faut pratiquer le côté technique mais aussi développer des émotions dans un mix. Ca ça vient en jouant devant un public. Même si c´est dans une soirée entre amis on peut commencer a développer des émotions. Il faut écouter les pionniers ce qu´ ils ont fait et savoir comment on produit de la musique. Au fur et a mesure un style se développera. Il faut aussi bien connaître le coté business. Ne jamais signer n´importe quoi à cause de la surexcitation. Avec le temps éventuellement il faut un avocat aussi. A tous les gens qui
lisent ceci prenez nos conseils. On vous souhaite bonne chance.

J´ai toujours voulu vous poser cette question... mais
comment est née l´idée de l´image MAW « casquette et chapeau » ?


KDG : Ben moi je portais toujours une casquette de baseball à l´envers et Louie portait toujours une « fedora » et on a utilise ça pour notre logo.

LLV : Moi je portais le fedora pendant des années et Kenny la casquette base ball. Quand nous avons voulu faire un logo l´artiste a dessiné nos têtes avec la casquette et le chapeau et cette idée nous a vraiment plu. D´où la naissance du logo MAW....
Article précédent
Article suivant