Article précédent
Article suivant

MATHIEU BOUTHIER & MUTTONHEADS

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :
LA BELLE SURPRISE DE LA RENTREE



Vous avez sans doute dansé tout l’été sur l’excellentissime “Make Your Own Kind of Music”, alors préparez-vous pour la future bombe signée Mathieu Boutier & Muttonheads : “Remember” ! Les deux frenchies ont le vent en poupe actuellement et regorgent de projets en cette rentrée clubbing ! Rencontre avec deux des meilleurs représentants de la scène électro française actuelle !

                            → Propos recueillis par Nicolas George

Nightlife : Comment vous êtes vous rencontrés et comment est née votre collaboration ?
Mathieu Boutier : Muttonheads est la première signature que j’ai faite en tant que directeur artistique du label Serial Records. Nous sommes ensuite devenus potes et l’idée de produire de la musique ensemble s’est faite tout naturellement, c’était une évidence.
Muttonheads : Mathieu est tombé sur ma maquette de « To You », que Serial a signé. Tout a commencé là ! Ensuite notre collaboration est née suite au projet Serial Crew, l’idée étant bien sûr de travailler sur des projets communs entre artistes du label.

Comment expliquez vous que « Make Your Own Kind of Music » ait connu un aussi gros buzz ?
MB : On ne pensait pas que ça marcherait autant. Evidemment on ne va pas s’en plaindre ! Je pense que le morceau est frais et très happy et qu’il rend les gens enthousiastes mais il y a aussi le sample de l’époque qui fait beaucoup.
Muttonheads : C’est clair, le sample de « The Mamas & The Papas » y est pour beaucoup. Pas besoin d’écouter le morceau 10 fois pour que la boucle reste en tête. Le titre est joyeux et donne la banane, c’est ce que demande les gens aujourd’hui non ?

La production c’est un passage obligé pour se faire un nom dans le milieu maintenant ?
MB : Je pense qu’aujourd’hui, avec toutes les productions qui sortent, si un titre marche ça engendre tout de suite beaucoup plus de booking dans les clubs et la notoriété de l’artiste s’en suit.
Muttonheads : Moi je suis avant tout producteur, et je suis venu au djing plus tard. Mais je pense effectivement qu’il est difficile de devenir un DJ reconnu aujourd’hui sans passer par la production. L’image du producteur l’emporte sur l’image du DJ auprès des clubbers aujourd’hui.
+-+
Quand vous jouez en soirée, vous êtes plus Live Act ou DJ Set ?
MB : Dj Set à fond et sans artifices !!!
Muttonheads : J’ai déjà fait un live il y a plusieurs années mais c’est beaucoup de contraintes et de boulot. Et un véritable live tourne seulement autour de nos productions. Nous on aime avant tout faire découvrir aux clubbers de la bonne musique, la nôtre et celle des autres !

Le disque le plus improbable que vous ayez passé en soirée ?
MB : Europe « The final countdown »
Muttonheads : J’avoue que je n’ai jamais vraiment pris de risques insensés aux platines. Pour moi le plus improbable, c’est quand je teste un nouveau morceau à moi pour la première fois, qu’il sort tout juste du studio, c’est toujours un événement de voir si les gens vont bien réagir dessus ☺

Votre ou vos titres coup de cœur du moment ?
MB : Axwell « It’s true » et Getfar « Shinning Star »
Muttonheads : Un peu comme tout le monde, le Axwell & Ingrosso – « Its True ». J’aime aussi beaucoup le Mauro Picotto – « Evribadi (Fonzerelli Remix) », très frais !

Le DJ avec qui vous auriez aimé ou aimeriez collaborer ?
MB : J’aurais aimé collaborer avec mon frère Tom et celui avec qui j’aimerai collaborer c’est Axwell mais Muttonheads me suffit largement !!!
Muttonheads : C’est pas les noms qui manquent, on a déjà la chance de pouvoir travailler bien souvent avec les gens qu’on aime. Mais bon j’attends toujours la proposition de remix des Daft Punk ;)

Mathieu, je crois savoir que tu es résident au Métropolis… Donc je suis obligé de te demander… Tu sais danser la Tecktonik ? (rires)…
MB : (rires) Non je ne sais pas danser la Tecktonik !!!

Plus sérieusement, que pensez vous, tous les deux, de cette nouvelle « mode » ?
MB : Cette mode prend une ampleur considérable et ne cesse de buzzer. J’ai fait le tour de la France cet été et partout où j’ai joué il y avait des Tecktonic clubbers. Je trouve ce mouvement assez incroyable et formidable pour la musique électronique. Tous ces gens qui se retrouvent à travers un style musical, un style vestimentaire, des coiffures, une danse c’est un phénomène nouveau pour la musique électronique. Je leur dis donc bravo et continuez !!!
Muttonheads : Il se crée de nouvelles choses autour du mouvement « électro », comme la Tecktonik, donc c’est une bonne chose !

Je crois que la rentrée est chargée pour tous les deux… Vous croulez sous les projets !
MB : Tout a fait. Déjà, vous pouvez retrouver une compile que j’ai mixé « Techno.Com Vol.2 » avec tous les tubes club du moment. Ensuite, la sortie de notre nouveau single « Remember » qui est prévue pour fin Septembre/début Octobre. Je prépare également mon premier album solo. Et puis il y aura la reprise de mes résidences, au Mix Club et au Métropolis. Niveau mix, nous commençons une résidence sur Radio FG les mardis de 23h à 00h une semaine sur deux avec Muttonheads. Enfin, il y a toujours mon Podcast que vous pouvez télécharger via Itunes !
Muttonheads : « Remember » est un titre très plébiscité qui j’espère aura autant de succès que « Make your own… » ! Pour la rentrée j’ai aussi pas mal de remixes, le prochain single, de l’actu encore et encore !

Et pour les prochains mois, quel est le programme de Mathieu Bouttier et de Muttonheads ?
MB : Beaucoup de projets avec notamment un troisième single avant Noël, l’album pour l’année 2008 et pleins de dates en France et en Europe.
Muttonheads : Sur les mois à venir, je vais travailler sur l’album de Mathieu et sur mon propre album. Je reprends ma résidence au Redlight. L’année à venir va être très axée sur la production, et aussi un peu plus de dates. Et sûrement d’autres surprises !

« Make Your Own Kind of Music » (Airplay / Universal), Mathieu Bouthier & Muttonheads – Déjà Disponible
Article précédent
Article suivant