Article précédent
Article suivant

ZAHO

Par Nicolas George le 09-11-2010
Partager cet article :

De son duo avec Don Choa de la FF sur "Lune de Miel" à son album solo "Dima" tout fraichement sorti dans les bacs, Zaho s’impose doucement comme LA voix à suivre en 2008. La belle originaire du Québec nous ouvre les portes de son univers...

— > Interview réalisée par Nicolas George

Nightlife : Le pitch de "Dima", ton album qui vient tout juste de sortir ?

Zaho : C’est un album qui me ressemble, où je me suis énormément identifié, avec des prods où je fais ressortir mes influences. On peut le qualifier de "pop urbaine". Ca peut aller de guitare/voix à du flow... Mais, le fil conducteur sur cet album, c’est ma voix. Je raconte mon parcours, qui je suis, mon arrivée au Canada. L’amour aussi, à ma manière, les doutes de la vie...

Tu signes un beau featuring avec Tunisiano sur cet album. Comment s’est déroulée votre rencontre ?

Au début, j’avais fait l’album sans featuring. Tunisiano, je l’ai rencontré sur l’enregistrement de l’album d’Idir. Il m’avait contacté sur MySpace mais je pensais que c’était un usurpateur ! (rires) Je voulais quelqu’un d’intelligent et de charismatique, donc je suis très contente de ce featuring !

Tu viens du Québec... Pourquoi as tu décidé d’attaquer le marché français en priorité ?

Le marché "urbain" est très petit au Québec. Car ce qui passe à la radio, c’est plus du Rap Us. C’était un rêve pour moi de m’impose en France. Au Canada, j’ai senti que c’était palpable, on m’avait contacté sur place. J’ai donc vu que c’était possible. Mais je me sentais culturellement plus proche de la France. Je ne voulais pas signer avec des gens qui travaillaient n’importe comment mon produit. J’ai toujours voulu avoir un contrôle artistique. Et ne pas être une pâle copie de quelqu’un d’autre.

Tu as vraiment explosé en France grâce à "Lune de Miel", ton duo avec Don Choa de la FF...

C’est vrai, beaucoup de gens m’ont découvert avec mes différents featurings. Pour le titre avec Don Choa, le buzz a pris rapidement et a été plus vite que nous ! Mais j’en suis très fière ! Le clip est un peu comme un fantasme. Dans la vraie vie, faut être réaliste, tôt ou tard on tombe ! Don Choa reste en tout cas une très belle rencontre car c’est une crème ce mec !

Le duo de tes rêves ?

Lauryn Hill !

Enfin, une bonne adresse à nous donner au Québec ?

"Juliette et Chocolat" : c’est un salon de thé à Montréal : ils y font les meilleurs chocolats chauds que j’ai bu dans ma vie ! Sinon, visitez tout le Québec, c’est un état très... rock’n’roll !

Article précédent
Article suivant